Histoire

logo historique

Le 1er Québécois à signer
une convention de concessionnaire avec
YAMAHA MOTOR DU CANADA 

C'est en novembre de l'année 1970 que René Alary, mécanicien à la White laisse son emploi afin de faire l'acquisition d'un petit commerce de vente et service de motoneiges situé sur le boulevard 41 (route 158) à St-Antoine des Laurentides (St-Jérôme). «Alary Motoneiges» voyait le jour avec la bannière de motoneiges «Moto-Ski».

À peine âgé de 30 ans, il est aidé et appuyé par son épouse Carmelle. Un seul employé, soit un mécanicien, est à leur service. Les semaines de travail comptent rarement moins de 75 heures.

Au printemps 1971, René signe une convention avec Yamaha Motor du Canada afin d'être autorisé pour la vente et le service des motocyclettes Yamaha. À la même époque, la compagnie Moto-Ski est achetée par Bombardier et la nouvelle orientation de cette entreprise, le convaincra d'abandonner cette ligne de motoneiges afin de se consacrer uniquement aux produits YAMAHA.

histoire

Au cours des années s'ajouteront les conventions pour les motoneiges, les véhicules tout-terrain, les produits énergétiques (tracteurs à pelouse, souffleuses, génératrices, pompes à eau et moteurs) ainsi que les produits nautiques, soit les motomarines et les moteurs hors-bord.

Les années passent et tour à tour les trois frères, Pier, Richard et Stéphane intègrent l'entreprise paternelle. Avec leur expertise et leur vision, ils soumettront de nouvelles idées et une approche différente en offrant à leurs clients, de nouveaux produits et services, ce qui obligera plusieurs agrandissements et la création de nouveaux emplois. Pendant 44 ans, Alary Sport sera exclusif aux produits Yamaha. Au cours des dernières années, dans le but de plaire à une clientèle plus large, Alary Sport diversifie ses lignes de produits en offrant les embarcations G3 et Suncatcher de Yamaha et en 2014, la gamme de véhicules Polaris, Victory et Slingshot.

Aujourd’hui en 2017. Alary Sport c’est un multicentre avec 2 succursales, une division terrestre et une division marine. Une expérience d’achat unique sur plus de 70 000 pieds carrés. Du plaisir assuré!

C'est peu dire pour décrire l'évolution de cette petite entreprise qui n'était qu'un rêve...
le rêve d'un homme, qui est devenu la passion de ses fils.

histoire3